Ovalys
Audit en protection sociale
et courtage d'assurances pour les professionnels
 
Accueil > Retraite > Retraite des salariés > Comment améliorer ma retraite ?

Salarié : Comment améliorer ma retraite ?

1. Les besoins ?

Le niveau de ma retraite va dépendre de la durée de cotisation, du montant de mes revenus et de conditions particulières.

A titre d’exemple, le montant de ma pension aux termes de 40 années de cotisations est estimé, en fonction de mon statut et de ma rémunération, à :

Taux de remplacement net à 65 ans après une carrière continue de 40 ans, en fonction du salaire moyen constaté dans la catégorie :
Génération née en …
1938
1955
1985
Non cadre
CNAV
55,9%
51,8%
50,1%
 
Régime complémentaire
27,6%
25,0%
23,3%
 
Total
83,6%
76,8%
73,5%
Cadre
CNAV
26,9%
23,8%
23,1%
 
Régimes complémentaires
37,2%
32,9%
30,1%
 
Total
64,1%
56,7%
53,2%

  
Ces données proviennent d’une étude de 2007 du Conseil d’Orientation des Retraites (www.cor-retraites.fr).

2. Les solutions ?

Comment compléter ma future pension ?

Il existe plusieurs façons de préparer sa retraite, l’immobilier, la bourse, l’assurance vie... La plupart des produits disponibles sur le marché offrent des avantages fiscaux, très peu des avantages sociaux (exonération de charges sociales).

Les 3 classes de produits financiers :

- l’épargne.
Il existe différents supports (livret A, livret de développement durable (ex CODEVI), PEA, …).  Ces produits bénéficient d’un avantage important : une disponibilité de l’épargne plus ou moins rapide selon le support et libérable sous forme de capital.

- Les produits retraites : PERP et retraite supplémentaire (article 83, PERE et 39).
Le PERP est une solution individuelle. Ce produit est destiné à des personnes soumises à une pression fiscale importante. Les sommes versées sont déduites du revenu imposable (mais soumise à Charges Sociales) et seront versées sous forme de rente lors du départ à la retraite.
Les contrats de retraite supplémentaires sont souscrits par l’entreprise pour une catégorie de salariés. Ils sont soit à cotisations définies (PERE ou 83 = la société s’engage sur un niveau de cotisation de votre rémunération, versé dans un fonds qui va capitaliser votre épargne et la convertir en rente au moment de votre départ à la retraite) ou soit à prestations définies (ou 39 = la société s’engage sur un niveau de prestation exprimée en fonction de votre rémunération qui vous sera versé sous condition de présence dans l’entreprise au moment du départ à la retraite)

- l’épargne salariale : la Participation, l’Intéressement, le PEE et le PERCO.
C’est le support subissant le moins de frottement fiscal et social. Vous pouvez constituer une épargne retraite faiblement fiscalisée et libérable soit sous forme de rente, soit de capital.
 

Copyright © 2009 - Ovalys Création site internet – Marcomnet