Ovalys
Audit en protection sociale
et courtage d'assurances pour les professionnels
 
Accueil > Retraite > Comment améliorer ma retraite TNS?

Comment améliorer ma retraite de TNS ?

Les besoins ?

Le niveau de ma retraite va dépendre de la durée de cotisation, du montant de mes revenus et du régime obligatoire duquel je dépends.

A titre d’exemple, le montant de ma pension aux termes de 40 années de cotisations est estimé, en fonction de ma profession et de mon Régime Obligatoire, à :

Profession
Régime Obligatoire
Estimation de retraite annuelle pour un niveau de rémunération de :
 
 
25 000 €
50 000 €
75 000 €
Conseil
CIPAV
12 000 €
21 250 €
36 800 €
Artisans
RSI (ex CONCAVA)
17 400 €
26 500 €
31 500 €
Commerçants
RSI (ex ORGANIC)
17 100 €
26 000 €
30 600 €
Médecins
CARMF (avec l'ASV)
31 600 €
39 600 €
46 500 €
Chirurgiens Dentistes
CARCD (avec le PCV)
25 400 €
31 100 €
37 800 €
Kinésithérapeutes
CARPIMKO (avec l'ASV)
18 400 €
24 000 €
33 200 €
Vétérinaires
CARPV
13 500 €
30 700 €
36 300 €
Experts-comptables
CAVEC
15 700 €
27 000 €
47 300 €
Avocats
CNBF
18 300 €
23 800 €
30 800 €
Pharmaciens
CAVP (hors CAVP facultatif)
16 500 €
17 900 €
18 300 €

En septembre 2001 le Conseil d’Orientation des Retraites (www.cor-retraites.fr) a réalisé une étude sur le taux de remplacement des salariés, des exploitants agricoles et des libéraux.
 
Le taux de remplacement des médecins était de 54,8% du revenu moyen constaté (33,8% hors ASF) en 2000, il devrait être de 35,6% (22,7% hors ASF mais existera-t-elle encore ?) en 2040.  

Les solutions ?

Comment compléter ma future pension ?

Il existe plusieurs façons de préparer sa retraite, l’immobilier, la bourse, l’assurance vie... La plupart des produits disponibles sur le marché offrent des avantages fiscaux, très peu des avantages sociaux (exonération de charges sociales).
 
Les 3 classes de produits financiers :
 
- l’épargne.
Il existe différents supports (livret A, livret de développement durable (ex CODEVI), PEA, …). Ces produits bénéficient d’un avantage important pour un Travailleur non Salarié : une liquidité plus ou moins disponible rapidement selon le support et libérable sous forme de capital.
 
- Les produits retraite : la loi Madelin et le PERP.
Ces produits sont destinés à des personnes soumises à une pression fiscale importante. Les sommes versées sont déduites du revenu imposable (mais soumise à Charges Sociales) et seront versées sous forme de rente lors du départ à la retraite. Les seules possibilités de sortie en capital sont lorsque le TNS est atteint d’une invalidité en 2 ou 3ème catégorie, en cas de cessation d’activité TNS de l’assuré suite à un jugement de liquidation judiciaire.
 
- l’épargne salariale : l’Intéressement, le PEE et le PERCO.
C’est l’outil subissant le moins de frottement fiscal et social. Le travailleur non salarié, sous réserve d’employer au moins un salarié (même à temps très partiel) peut constituer une épargne retraite faiblement fiscalisée et libérable soit sous forme de rente, soit de capital.
 
Voir aussi :
 
 
 
 
Copyright © 2009 - Ovalys Création site internet – Marcomnet